Fontevraud Tous nos sites

Le Magazine

Le billet d’humeur de « Bob » / Patrimoine, mort ou vif ?

Share on Facebook49Tweet about this on TwitterGoogle+0share on Tumblr0

robert-d-arbrissel

Nous avons reçu en héritage un patrimoine. Allons-nous nous contenter de le transmettre ou allons-nous y ajouter notre contribution, une pierre supplémentaire dans le jardin du patrimoine ?
 

À

l’aube du 21e siècle, le regard porté sur le patrimoine doit profondément évoluer.
L’incapacité collective à faire le deuil d’un passé glorieux et idéalisé dans lequel la lumière de la France aurait irradié le monde de sa grandeur et de sa splendeur, une certaine apathie pour l’avenir, et notre croyance que l’Histoire est finie se cristallisent dans notre approche du patrimoine. Sauver et glorifier le passé, à défaut de pouvoir s’inventer un avenir désirable.

Le patrimoine, ce n’est pas l’Histoire… Le patrimoine ce n’est que le passé, ou plus exactement le regard que l’on porte aujourd’hui sur ce passé (avec ce qu’il comporte de reconstruction, d’idéalisation, d’approximations). Là où l’Histoire est un mouvement, conjuguant dans un même élan passé, présent et futur.

Le patrimoine, dans ce qu’il a de plus excessif, peut même être une négation de l’Histoire. Ces bâtiments que l’on qualifie de « monuments historiques » ont toujours été des lieux de vie et d’activités, répondant à des fonctions sociales : dormir, manger, travailler, se divertir, se cultiver, exercer le pouvoir, etc.

Pour protéger ces monuments historiques, nous les avons retirés de l’Histoire, et de ce qu’elle implique d’adaptations et de transformations. Pour les conserver, nous les avons vidés de leur substance vitale, nous en avons fait de simples décors sous couvert d’authenticité.

Le patrimoine doit entrer dans le 21e siècle et se réinscrire dans l’Histoire… Alors, nous les préserverons, les valoriserons, les enrichirons !

Une question nous est posée : patrimoine, mort ou vif ?

Share on Facebook49Tweet about this on TwitterGoogle+0share on Tumblr0

Commentaires

commentaires