Fontevraud Tous nos sites

Le Magazine

Henri Manuel, portraitiste pour détenus

Share on Facebook62Tweet about this on TwitterGoogle+1share on Tumblr0
Lieu de détention mais aussi de rachat par le travail, la maison-centrale de Fontevraud accueille des condamnés jusqu’en 1963. Au fil des ans, plusieurs dizaines de milliers de détenus au statut pénal divers, droit commun ou politique, séjournent dans cette maison centrale. De ce passé, quelques photos nous sont parvenues.
 

 

La commande du Ministère

Entre 1928 et 1932, le Ministère de la Justice commande un reportage photo dans 20 prisons pour adultes et 9 établissements pour mineurs. Parmi ces maisons de détention figure l’Abbaye Royale de Fontevraud, dont les photos représentent un témoignage historique exceptionnel sur la vie quotidienne des détenus. La totalité des photos constituant la commande est aujourd’hui accessible en ligne dans la bibliothèque numérique et dans le catalogue du Centre de Ressources sur l’Histoire des Crimes et des Peines (CRHCP) de l’École Nationale d’administration pénitentiaire (ÉNAP).

 

Le choix du photographe

En 1900, le photographe Henri Manuel ouvre un studio spécialisé dans le portrait. Rapidement, des personnalités du monde politique, artistique et sportif passent devant son objectif. Peu à peu ses portraits sont utilisés par la presse, et en 1910 il crée un service de presse chargé de les commercialiser. Ses relations avec les membres du Ministère qui viennent se faire tirer le portrait dans son studio ont sans doute favorisé l’obtention d’une commande pour le Ministère de la Justice. Ainsi, les reportages d’Henri Manuel témoignent des conditions de vie dans les différentes institutions visitées.

 

Share on Facebook62Tweet about this on TwitterGoogle+1share on Tumblr0

Commentaires

commentaires